Contact

Contact
cliquez sur la photographie

lundi 30 juillet 2018

La Chavannée


Et si c’est de là que tout avait recommencé ?



Il est un lieu si particulier, si beau et chargé d’histoire que rien ne s’y déroule comme ailleurs. Quelque part au bord de l’Allier, il est une petite sente qui plonge vers la rivière. Quand on se trouve à son sommet, on y découvre un paysage d'une incomparable beauté . En cet endroit trois provinces françaises se rejoignent : le Berry, la Bourgogne, le Bourbonnais. On y ressent le souffle de l’histoire et le poids des légendes. Au loin les chats-huants ululent à vous glacer le sang, on devine qu’ici quelques drames se sont noués au fil du temps.

Le merveilleux site d’Embraud de l’association La Chavannée, à Château-sur-Allier, domine ce lieu unique d'une beauté à vous couper le souffle, à bouter son chapeau bien bas devant l’obstination et la persévérance de Jacques Paris et de ses compagnons à créer et faire vivre un espace consacré à la préservation des traditions : marinières, folkloriques, culturelles, historiques. Décrire toutes les activités serait fastidieux. Il convient de parcourir leur site pour en prendre conscience :


Le panorama, rien qu’à lui seul, vous permet de comprendre pourquoi, depuis plus de deux mille ans, les humains remontent la sente qui mène à la ferme située sur le sommet de la colline. Ils y ont porté le sel, le vin, les grains, les produits que les mariniers transportaient sur la rivière. Vous n’avez alors qu’à écouter le patriarche, évoquer avec du trémolo dans la voix, ce chemin fondateur d’une épopée qui reste encore la sienne.

Fondée en 1969, l’association « La Chavannée » a pratiqué le collectage, la musique, la batellerie avec, en tête de pont, l’instituteur Freinet qui menait à la ferme ses élèves et les plus anciens. Dix ans plus tard, la ferme était achetée et ne cesserait de grandir pour devenir salle de spectacle, dortoir, réfectoire, lieu d’exposition et atelier de construction navale. Retrouvez son histoire ici :


Jacques Paris est également un conteur, il aime à parler en bourbonnais, sa langue maternelle et évoque avec flamme cette formidable aventure humaine et culturelle. Nous nous sommes retrouvés autour de livres et d’auteurs qui nous touchent. Prenez la peine de l’écouter, c’est un bonheur.


Notre ami Pirate de Loire est un inconditionnel des Chavans. Il admire leurs folles expéditions à la rame tout autant que les spectacles proposés par le groupe. Il les a filmés à Langeais.


Les Chavans sont de véritables mariniers qui ont dompté l’Allier et s’autorisent parfois de folles descentes de Loire. À ce titre, ils sont uniques et méritaient cette page à leur honneur. Chapeau bas messieurs et mesdames de l’Allier. Vous êtes la gloire et le symbole du renouveau de la Marine de Loire tout autant que les grands précurseurs.


Un conte est né de notre rencontre. Il n’est pas possible de ne pas l’évoquer ici tant il a été inspiré par Jacques Paris. Merci à lui.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

À la fête des Duits …

Compère qu'as-tu vu ?     J'ai vu, le long de notre Loire, un tepee où  deux chanteurs avaient élu domicile . Ils reprenaient d...