Contact

Contact
cliquez sur la photographie

mardi 2 janvier 2018

Le chêne ou le Roseau


Le chêne ou le Roseau



On le croyait fort comme un chêne
Il a ployé comme un roseau
Aux premiers coups qui se déchaînent
Sa vie peu tomber en lambeaux

Mon ami reste parmi les tiens
Nous avons tant besoin de toi
De ces émois qui font du bien
De cette présence qui est ta loi

On le croyait fort comme un chêne
Il a ployé comme un roseau
Aux premiers coups qui se déchaînent
Sa vie est devenue fardeau

Le passé est encore présent
Des anecdotes qui font sourire
Des souvenirs qui sont vivants
Pour un futur encore à venir

On le croyait fort comme un chêne
Il a ployé comme un roseau
Même si les coups se déchaînent
Sa vie est restée son radeau

Le mauvais sort va s'envoler
Les nuages vont disparaître
Et ton bonheur va s'imposer
Pour une vie qui va renaître

On le croyait fort comme un chêne
S'il a plié comme un roseau
Bien que les coups se déchaînent
Sa survie est notre cadeau

Merci la vie, merci encore
Cette lutte t'a fait vainqueur
Pour que sur ces quelques accords
Qu'on puisse te chanter en chœur

Tu te croyais fort comme un chêne
Tu as plié comme un roseau
Mais c'est toi qui nous entraîne
Sur ce magnifique adagio !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La Loire est son bocal

La Loire est son bocal Notre bonne presse locale Confond la Loire et un bocal Se plaisant à servir la soup...