Contact

Contact
cliquez sur la photographie

dimanche 3 juin 2018

Matelot en matelote


Matelot en matelote
en chanson


Il était une toue cabanée 
Pas du tout armée pour naviguer
Où quatre poivrots en goguette
S'étaient installés… pour faire la fête
Ils avaient l'intention de boire
Et de passer la nuit en foire
Un jour que la Loire en colère
Menaçait de noyer nos terres


Inconscients nos joyeux ivrognes
S'en mettaient ainsi plein la trogne
Tandis que la rivière en crue
Emportait ceux qui avaient trop bu
Et la nuit quand la digue eut cédé
La toue partit vers sa destinée
Les soiffards n'ayant plus rien à boire 
Ronflaient comme des gredins en foire


C'est au petit matin dégrisés
Que nos joyeux drilles éberlués
Se trouvèrent prisonniers des flots
Éperdus au milieu de tant d'eau ! 
Trois jours plus tard, ils sont toujours là
Bien près de connaître le trépas
Ils n'ont vraiment plus rien à manger  
Il faut trouver de quoi déjeuner !


Ils se regardent à la dérobée
Pour savoir qui sera avalé
Le plus petit est alors choisi
Son trépas sera moindre souci
Avant de porter le coup fatal
Ses amis qui seront cannibales
Demandent sa dernière volonté
Une sauce pour l'accommoder
Le pauvre en un ultime désir
Dit que ce qui lui ferait plaisir  
C'est comme dans les bonnes gargotes  
D'être mijoté en matelote


Son vœu allait être exaucé
Quand ses trois compagnons excédés  
Comprirent qu'il leur fallait du vin
Pour réaliser ce plat divin
Le sacrifice ne put se faire
Car jamais sur notre rivière
Quand le vin arrive à manquer
On ne songerait à s'en passer


Notre matelot et ses bourreaux
Finirent par être sauvés des eaux
Des mariniers tirèrent de ce pas
Ceux qui ne firent pas ce repas
Dans le pays nul les en blâma
Si une chose ne se fait pas
Un outrage digne du Malin
C'est une matelote sans le vin


Il était une toue cabanée
Pas du tout armée pour naviguer
Où quatre poivrots en goguette
S'étaient installés… pour faire la fête
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

À la fête des Duits …

Compère qu'as-tu vu ?     J'ai vu, le long de notre Loire, un tepee où  deux chanteurs avaient élu domicile . Ils reprenaient d...