Contact

Contact
cliquez sur la photographie

samedi 11 août 2018

Quelques mots


Quelques mots



Je veux vous offrir quelques mots
Pour qu'ils deviennent de belles chansons
Des mots tendres qu'on dit sans façon
Des mots doux qui donnent des frissons
Je vous adresse tous mes mots
Pour briser les laideurs du moment
Des mots durs qui deviennent tourments
Des mots forts qu'on hurle dans le vent

Les mots salés venus du large
Les mots copiés remplissant la marge
Les mots chantés sur un air joyeux
Les mots priés le regard aux cieux

Les mots pourris, envoyés à la face
Les mots gentils, brisant la glace
Les mots vomis blessant la bouche
Les mots bannis parfois si louches

Les mots composés d'un seul trait
Les mots avalés quand on bégaie
Les mots fléchés, pour aller plus loin
Les mots croisés perdus dans un coin

Les mots gourmands dans un festin
Les mots troublants pour un destin
Les mots savants tombant des nues
Les mots brigands, surgis de la rue

Les mots brisés quand on s'effondre
Les mots soudés qui nous confondent
Les mots crachés qui vous reviennent
Les mots oubliés, quelle déveine !

Les mots douteux qu'on nous impose
Les mots heureux sentant la rose
Les mots frileux dans une flamme
Les mots vicieux pour quelques larmes

Les mots clarté chantés dans la nuit
Les mots bonté pour toi mon ami
Les mots enchaînés par notre peur
Les mots aimés qu'on dit en douceur

Les mots certains de leur puissance
Les mots malins qui ont confiance
Les mots gredins qu'il faut corriger
Les mots lointains aimant voyager

Les gros mots qu'on lâche dans la peur
Les petits mots, offerts pour un cœur
Les vilains mots qu'on dit à main nue
Les vieux mots qui ne sont pas perdus 

Je veux vous offrir quelques mots
Pour qu'ils deviennent de belles chansons
Des mots tendres qu'on dit sans façon
Des mots doux qui donnent des frissons
Je vous adresse tous mes mots
Pour briser les laideurs du moment
Des mots durs qui deviennent tourments
Des mots forts qu'on hurle dans le vent

 Prochainement au répertoire de Denis Raimbault


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

À la fête des Duits …

Compère qu'as-tu vu ?     J'ai vu, le long de notre Loire, un tepee où  deux chanteurs avaient élu domicile . Ils reprenaient d...