Contact

Contact
cliquez sur la photographie

vendredi 27 avril 2018

Un gars d’la rivière


Un gars d’la rivière



J’suis un gars de la rivière
Pas un marin mais un nomade
J’arpente ses berges altières
D’un mot naîtra une ballade
En suivant le vol des oiseaux
Je me laisse porter par le vent
Sans avoir besoin d’un bateau
Pour toujours aller de l’avant

Je suis un gars de la rivière
Voguant toujours le nez en l’air
Bien loin de cette maudite terre
Qui me laisse un goût amère

On me prétend bonimenteur
Comme le disent tous les moqueurs
Ceux qui n’aimeront jamais la douceur
D’un beau matin aux premières lueurs

J’arpente les levées et les rives
Le cœur souvent à la dérive
J’ai une passion maladive
Pour toutes les belles lascives

D’un mot naîtra une romance
La marque de ma douce démence
Je chante le pays de mon enfance
Que la Loire m’a offert en créance

C’est en suivant le vol des oiseaux
Que je découvre un beau château
Petite escale pour mes mots
Curieuse visite pour les badauds

Je me laisse porter par le vent
Si souvent à contre-courant
Les ligériens sont des manants
Qui dénigrent tous les puissants

J’suis un gars de la rivière
Pas un marin mais un nomade
J’arpente ses berges altières
D’un mot naîtra une ballade
En suivant le vol des oiseaux
Je me laisse porter par le vent
Sans avoir besoin d’un bateau
Pour toujours aller de l’avant




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

À la fête des Duits …

Compère qu'as-tu vu ?     J'ai vu, le long de notre Loire, un tepee où  deux chanteurs avaient élu domicile . Ils reprenaient d...